L'apprentissage tranfrontalier Sarre - Lorraine

Un boost pour ton avenir ! - Grenzenlos durchstarten!

L’apprentissage transfrontalier – Comment ça fonctionne ?

L’économie sarroise et l’économie lorraine sont étroitement liées depuis des décennies. Au-delà de cette région frontalière, l’Allemagne et la France entretiennent des liens économiques importants. Les principaux indicateurs tels que les taux d’investissement, les flux touristiques et les données quant à l’import/export entre les deux pays en sont la preuve. Afin d’intensifier et d’améliorer la coopération transfrontalière en terme d’emploi, de croissance et d’innovation, un «accord relatif à l’apprentissage transfrontalier Sarre-Lorraine» a été signé en 2014. Avec cet accord, un nouveau dispositif d’apprentissage a été créé, permettant de nouvelles perspectives aux entreprises et aux jeunes des deux côtés de la frontière.

L’accord cadre de 2014 relatif à l’apprentissage transfrontalier Sarre-Lorraine prévoit que:

  • la partie théorique s’effectue dans un centre de formation (CFA/Berufsschule) du pays d’origine, parallèlement,  
  • la partie pratique de l’apprentissage en alternance est réalisée dans une entreprise de l’autre côté de la frontière.

Qui peut le faire ?

Tous les jeunes…

  • ayant entre 16 et 30 ans révolus.
  • préparant un diplôme de niveau IV ou V (CAP, BP, Bac Pro etc.) ou un diplôme de niveau III (BTS).
  • maîtrisant suffisamment la langue allemande pour comprendre et se faire comprendre dans l’entreprise.
  • inscrits dans un CFA de la Région Grand Est ou une «Berufsschule» sarroise pour la partie théorique de l’apprentissage.

Un exemple: CFA en Grand Est, entreprise en Sarre

Si la partie pratique de l’apprentissage en alternance est réalisée dans une entreprise implantée en Sarre, l’apprenti effectue la partie théorique dans un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) en Grand Est. À la fin de l’apprentissage, les apprentis passent leur examen final en France et obtiennent un diplôme français. Si l’apprenti le souhaite et si les conditions sont remplies, il peut se présenter aux épreuves de l’examen allemand et ainsi acquérir, en complément, un diplôme allemand.

Retrouvez ici notre vidéo officielle.

Actualites

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel du 5 septembre 2018 a totalement transformé le système de la formation professionnelle et par apprentissage. Depuis le 1er janvier 2020, les Conseils Régionaux ne contribuent plus au financement et à l’élaboration de l’offre de formation par apprentissage. Ce sont désormais les branches professionnelles, représentées par 11 Opérateurs de Compétences (OPCO), qui sont en charge des formations en alternance.

Et pour l´apprentissage, ça change quoi?

Du fait de la réforme de 2018, le Conseil Régional ne contribue plus à l’apprentissage transfrontalier pour les contrats qui sont signés à partir de janvier 2020. Il assure en revanche le financement des diplômes engagés avant le 31 décembre 2019, jusqu’à leur terme. Les accords-cadres régissant l’apprentissage transfrontalier sont néanmoins toujours en vigueur (ils n’ont pas été dénoncés par les signataires), si bien qu’il est toujours possible de se former par cette voie de formation. Vous trouverez les informations nécessaires pour vous accompagner dans vos démarches auprès des chargés de mission apprentissage transfrontalier.

Trois chargés de mission pour l’apprentissage transfrontalier

Trois chargés de mission apprentissage transfrontalier au sein de la Bundesagentur für Arbeit Saarland en coopération avec la Région Grand Est proposent un soutien et un suivi tout au long des différentes étapes d’un projet de mobilité transfrontalière. Contactez Marlène Grébil, Kerstin Krüger ou Julien Robichon par e-mail ou téléphone pour plus d’informations et/ou pour parler de votre projet professionnel.